Revamping de cuve, Bachem: une capacité de production doublée

Bachem est une société de biochimie basée en Suisse qui fournit des services à l’industrie pharmaceutique et biotechnologique. Elle développe des procédés et fabrique des peptides et des molécules organiques comme ingrédients pharmaceutiques actifs. SP Groups accompagne la croissance de Bachem dès ses débuts.  

La problématique

La société Bachem a été missionnée par un de ses clients pour produire une nouvelle molécule. Le problème ? L’installation actuelle ne suffisait pas pour assurer la production et le tonnage demandé par le client. 

Il était indispensable d’augmenter les capacités de production ! Forts de notre relation de longue date avec Bachem et de notre expertise dans leur secteur d’activité, nous avons été retenus pour concevoir ce projet de création d’une nouvelle zone de production.  

Les étapes

Il a d’abord fallu recueillir et analyser les besoins de Bachem à travers son URS (User Requirements Specification) avant de débuter la phase de concept. Suivant les pré-dimensionnements des équipements principaux, nous avons réalisé leur implantation dans la zone allouée (une moitié de bâtiment jusqu’alors inoccupée). L’ensemble des équipements nécessaires à la production de la nouvelle molécule ont été ensuite répertoriés et budgétisés.

Un scan 3D a également été réalisé afin de mettre à jour la maquette du bâtiment existant. Cela nous a permis d’identifier un certain nombre de modifications qui n’étaient pas répertoriées jusqu’à présent, et de concevoir la nouvelle maquette du projet.

Les phases du projet se sont déroulées comme suit :

  • Concept design
  • Basic design
  • Etude de détail
  • Rédaction du cahier des charges,
  • Appel d’offres aux fournisseurs et comparatif,
  • Suivi de réalisation

A noter que pendant toutes les phases de Design, nous avons pris en compte la sécurité au moment de l’opération des équipements, la partie opérabilité et l’ergonomie des postes de travail (vannes et flexibles au bon endroit, espace de circulation pour des tire-palettes…).

Pour répondre à ces enjeux de sécurité, de performance et de rapidité, nous avons fait appel à l’expertise de nos ingénieurs et de nos partenaires dans le cadre d’une Assistance à Maître d’Ouvrage :

  • La partie process a été réalisée par SP Groups,
  • Les études électricité et ventilation ont été sous-traitées,
  • La partie génie civile pour l’installation d’une structure métallique a été sous-traitée après la fourniture d’une implantation réalisée par SP Groups.

Le travail des solvants et l’atmosphère explosive étant à risque, nous avons également réalisé une analyse ATEX et animé des séances d’analyse de risques process. Ces dernières permettent d’obtenir une évaluation précise, méthodique et exhaustive des possibles risques et de mettre en place des actions correctives si nécessaire.

La solution apportée

Pour augmenter les capacités de Bachem, nous avons implanté une nouvelle zone de production chimique. Concrètement, la production a été doublée par rapport au bâtiment initial, soit une augmentation de 10 % des capacités de production sur l’ensemble du site.

Comme il s’agit d’une chimie dite « agressive », nous avons été obligés d’installer quatre réacteurs industriels, dont trois en acier émaillé. Ce matériau a été choisi pour ses excellentes propriétés de résistance à la corrosion, d’anti-adhérence, et de non-contamination du principe actif.

Toutefois, nous avons porté la plus grande attention à l’installation de cette technologie car elle est extrêmement fragile (impossible de la déplacer après installation) et beaucoup plus coûteuse que l’inox.

Tout au long du projet, notre but principal a été de trouver les meilleurs équipements : des réacteurs aux conduites en passant par les cuves, les condenseurs et les pompes, tout a été analysé avant d’être dimensionné.

Expertises - Modélisation chantier

Chiffres Clés

70
tonnes de plus dans le bâtiment

1,5
kilomètre de conduits

3
kilomètres de câbles électriques

10 000
pièces montées

Citations

La mise en place de nouveaux réacteurs et cuves a été un véritable challenge pendant les études comme pendant la phase de réalisation : c’est toujours impressionnant de devoir installer des équipements de plus de 10 tonnes avec des camions-grues dans un espace restreint.

Xavier Pignal-Jacquard.

Vous avez un projet en chimie fine à nous confier ?

Discutons-en ensemble !